Le choix du statut juridique est une étape essentielle qui mérite toute votre attention lors que vous comptez mettre en place une entreprise. Toutefois, cette prise de décision ne peut se faire que lorsque votre projet est concrétisé et que vous êtes parfaitement certain de la faisabilité de ce dernier. Il est d’une grande importance de choisir le bon cadre légal étant donné que celui-ci a des conséquences en matière de fiscalité et de protection sociale. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs possibilités.

Mais vous devez savoir que le choix du statut juridique d’une entreprise dépend principalement de la nature de l’activité que vous comptez exercer, mais aussi de vos objectifs personnels. Il existe deux grandes catégories de statuts juridiques notamment l’entreprise individuelle et la société. L’entreprise individuelle est incontestablement le statut le mieux adapté au créateur qui souhaite monter son affaire tout seul. Avec une mise en place simple et moins onéreux, il vous offre une grande souplesse et vous laisse le contrôle total de votre développement. Cela parce que vous êtes seul décideur. En optant pour ce type de statut, vous et votre entreprise ne seront qu’une seul et même personne. Aucune distinction entre votre patrimoine personnel et celui de l’entreprise n’est donc prévue. Ce qui expose vos biens personnels, au risque d’être saisi en cas de dettes de l’entreprise. Mais, si vous souhaitez protéger vos biens fonciers, l’idéal est de faire une déclaration d’insaisissabilité devant un notaire. La société est un statut juridique qui s’adresse aux créateurs d’entreprise souhaitant s’associer.

Contrairement à l’entreprise individuelle, la société est une personne « morale » distincte de son associé, même s’il est seul. Elle permet de disposer d’une personnalité juridique propre et de séparer le patrimoine personnel du professionnel. Il faut noter que les sociétés peuvent être constituées sous différentes formes juridiques dont la SARL, l’EURL, la SA et la SAS.