La mise en location d’un bien immobilier attire bon nombre d’investisseurs en France, qu’il s’agisse de la location vide ou meublée. Toutefois, de plus en plus de biens loués nus se transforment en biens loués meublés en raison du succès incontestable de la LMNP, la location meublée non professionnelle. Quelles en sont les principales raisons ?

Une importante réduction d’impôt

Le principal avantage de la location meublée réside dans la possibilité de faire baisser les impôts rattachés aux revenus locatifs. Ce qui vient booster le rendement déjà meilleur par rapport à celui de la location vide. C’est le régime réel simplifié qui est le plus intéressant, car il permet la déduction des charges de l’investisseur.

La dotation aux amortissements calculée sur l’immobilier et le mobilier est également un excellent outil défiscalisant : le montant de l’imposition peut être nul, et les excédents de la dotation reportée sur l’année suivante. D’où une exonération d’impôt sur plusieurs années, qui peut atteindre une durée de 25 ans, période pendant laquelle l’immobilier sera amorti. Afin de jouir de ce régime extrêmement avantageux, le montant des recettes du loueur doit toutefois atteindre un certain seuil. Dans le cas échéant, il optera pour le régime micro-BIC qui permet un abattement forfaitaire de 50% ou de 70%.

Plus d’informations sur lmnp-expert.fr.

Un suivi optimal par un expert-comptable LMNP

En devenant loueur en meublé, l’investisseur doit obligatoirement confier la tenue de ses comptes à un expert-comptable en LMNP. L’investisseur devient en effet actionnaire de sa micro-entreprise, à la différence de celui qui exploite dans la location nue. L’intervention de l’expert-comptable lui est bénéfique, en ce sens que celui-ci recherchera les opportunités adéquates permettant d’optimiser sa fiscalité et son rendement. De plus, l’expert-comptable est constamment informé du renouvellement des lois de finances en vigueur.