Une réduction de l’impôt sur le revenu entrera en vigueur après la révision du nouveau barème de l’impôt 2021. Afin de mieux vous préparer, vous pouvez utiliser les différents outils de simulation numérique. Il vous suffit de vous connecter à internet et de compléter le formulaire électronique en entrant les informations requises.

Les meilleurs outils sont ceux qui donnent lieu à une simulation complète : de vos impôts mensuels par rapport au prélèvement à la source, ou encore de vos impôts annuels, qui tiennent compte des réductions, des déductions et des crédits d’impôt. Les outils récents ou anciennement mis en ligne répondent aux normes requises par rapport aux dernières lois de finances 2020.

Entreprise, Business, Travailleur

Les avantages de l’utilisation des outils numériques

Tous les calculs sont réalisés par cet instrument qui est 100% gratuit et dont la programmation a été réalisée par des experts en impôts et en finances. Les avantages : une simulation précise, des calculs vérifiés et des informations sécurisées. En effet, aucune donnée sur les informations introduites par l’utilisateur ne sera conservée ni enregistré sur la plateforme. De plus, l’outil permet de renouveler les simulations.

Utiliser le simulateur permet par ailleurs de réaliser d’importantes économies d’impôts. Vous pouvez aussi découvrir les dispositifs d’investissement qui s’accordent le plus avec votre profil, tout en permettant d’optimiser votre fiscalité. Certains utilisateurs ont pu réduire leur imposition en tenant compte des déductions diverses, qu’ils avaient possiblement omises au cours des déclarations précédentes.

Qui peut utiliser le simulateur ?

Tout contribuable assujetti à l’impôt sur le revenu peut réaliser sa simulation sur les outils en ligne. Ce, quelle que soit sa situation familiale, le montant de ses revenus (salaires, traitements ou pensions), la souscription ou non à des produits d’investissement générant des revenus de capitaux mobiliers, etc.

En clair, tout contribuable peut se servir de cet instrument, quel que soit son niveau d’imposition. Ceux fortement imposés pourront y trouver les solutions fiscales les plus appropriées, tandis que ceux dont l’IR est moindre peuvent davantage les réduire, voire les gommer.

Ces outils s’adressent exclusivement aux contribuables fiscalement résidant en France.

Notons par ailleurs que les simulateurs à interface simplifiée et intégrant les fonctionnalités complètes sont ceux qui sont les plus intéressants. L’interface simplifiée est requise pour en faciliter l’utilisation par tout individu, y compris ceux qui ne sont pas forcément à l’aise avec les dernières technologies, comme les seniors. Or, ces derniers continuent à investir même après avoir quitté la vie active, tout en demeurant imposé par rapport à leur retraite et leurs pensions.

La réduction d’impôt s’anticipe

Comme énoncé plus haut, l’impôt sur le revenu connaîtra une révision au niveau des barèmes à compter de 2021 (sur les revenus 2020). Le premier taux marginal baisse de 14% à 11%. Les tranches de revenus sont également révisées comme suit :

  • jusqu’à 10 064 euros : 0%
  • de 10 065 euros à 25 659 euros : 11%
  • de 25 660 euros à 73 369 euros : 30%
  • de 73 370 euros à 157 806 euros : 41%
  • à partir de 157 807 euros : 45%

Il vaut donc mieux se préparer à l’avance afin de prévoir les modifications, sachant par ailleurs que les contribuables fortement imposés ne tireront pas profit de ces nouvelles dispositions fiscales. Pour les contribuables dont l’IR sera abaissée, ils pourront se servir des outils de simulation afin d’anticiper leur gain et profiter d’un pouvoir d’achat plus élevé.

À noter toutefois que le formulaire utilisé dans le cadre de la simulation ne peut remplacer le formulaire de déclaration, bien qu’il s’en inspire.